Qu'est ce qu'un plan comptable ?

Illustration macomptabilite

Le plan comptable est régi par le plan comptable général (PCG) qui est un livret oublié par l'Autorité des normes comptables. Ce document répertorie toutes les règles, les pratiques et les  normes comptables. Une nomenclature minutieuse permet de classer les comptes en vue de normaliser les documents de la comptabilité d'une entreprise. Sur le plan comptable figureront tous les numéros de compte  de la société et toutes les écritures comptables y seront consignées. 

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Faites jusqu’à 30% d'économies, Comparez des devis gratuits.
100% gratuit & Sans engagement

La définition des normes 

Il s'agit d'un document indispensable à la gestion comptable d'une entreprise durant d'un exercice. Le plan comptable général (PCG) est indispensable pour tenir une comptabilité en règle puisqu'il  répertorie toutes les pratiques, les lois et les normes en application du Code du commerce. Il propose une liste exhaustive des catégories de comptes ainsi que leurs classements grâce à une nomenclature. 

Celle-ci est  indispensable à la tenue du grand livre et des journaux comptables. Une obligation légale pour la plupart des entreprises en vue de la publication de leurs comptes annuels.  Il définit donc des éléments tels que:

  • la définition des termes clefs comme le bilan, le compte de résultat 
  • les règles d'écritures et de transcription en matière de comptabilité 
  • la façon de présenter les comptes annuels d'une société ainsi que les documents à fournir en annexe
  • la nomenclature des comptes
Économisez jusqu’à 30%Besoin d'un Expert Comptable ?
Faites jouer la concurrence !

La nomenclature des comptes

Le plan des comptes fait partie intégrante du plan comptable et il est l'outil indispensable de tous les experts comptables. Les comptes sont classés de la façon suivante: 

  • Classe 1: les comptes de capitaux, c'est-à-dire les capitaux et les fonds propres, les emprunts et les dettes en cours, les provisions pour risques et pour charges, les dettes concernant la participation  et les comptes de liaison. 
  • Classe 2: les immobilisations qui regroupent les immobilisations corporelles, incorporelles, financières, les amortissements et les dépréciations.
  • Classe 3: le stock et les en cours qui comprend le stock en matière première, en fournitures, en marchandises en emballages, mais aussi les produits et des services en  production n et la dépréciation éventuelle de ceux-ci. 
  • Classe 4: les comptes de tiers qui servent à répertorier les dettes aux fournisseurs ou aux salariés, les acomptes versés, mais aussi  les créances clients. On y retrouve également les comptes en attente, les comptes de régulation d'une firme. Y figurent aussi la TVA et les impôts dus. 
  • Classe 5 : les comptes financiers qui enregistrent les transferts d'espèces, de chèques ou de coupons. On y  retrouve les valeurs mobilières des placements effectués ainsi que les opérations ayant nécessité le recours à un expert financier. 
  • Classe 6: les comptes de charges qui contiennent les achats et la variation du stock, les services extérieurs comme la sous-traitance, les charges liées aux salariés, les dotations aux amortissements ainsi que celles qui ont  trait aux charges de l'exploitation.  
  • Classe 7: les comptes de produits qui comprennent les ventes et les prestations de services, la production stockée et immobilisée, les produits financiers, les reprises sur amortissement et tout autre type de produit d'exploitation.  
  • Classe 8: les comptes spéciaux. 

Ces informations sont précieuses pour coller au principe de prudence et être en règle.  

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
100% gratuit & Sans engagement