Aide à l'évaluation d'un projet de création d'entreprise

Illustration macomptabilite

Lorsqu’une personne envisage de créer une entreprise, celle-ci doit être attentive à de nombreux paramètres pour s’assurer de la réussite de son projet. Les différents critères à prendre en considération ne sont pas exactement les mêmes que si un entrepreneur souhaite acheter une entreprise.  Avant de se lancer dans ce type de projet, une étude de faisabilité doit être effectuée. Le rapprochement avec un professionnel (expert-comptable, avocat...) est souvent conseillé.

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable?Faites jusqu’à 30% d'économies, Comparez des devis gratuits.
Comparez

L’étude de faisabilité du projet de création

Tout projet de création d'entreprise doit être étudié de façon rigoureuse et méthodique afin de cerner tous les enjeux qui en découlent. De plus, l'étude de faisabilité d’un projet permettra d’analyser la viabilité de celui-ci et les implications économiques et organisationnelles qui en résultent.

Elle intervient donc après que le projet ait été défini et les principaux choix opérationnels déterminés. Celle-ci permet de mesurer les objectifs à atteindre, évaluer les conditions nécessaires à la réussite du projet, identifier et analyser les différents scénarios possibles pour pouvoir planifier et sélectionner celui qui semble le plus efficace et cohérent.

Détermination du projet

Pour déterminer son projet de création d'entreprise, il faut tout d’abord étudier le secteur d’activités sur lequel l’entrepreneur souhaite s’insérer et analyser les problèmes rencontrés par ce secteur. 

Cette première étude permettra d’identifier les lacunes du marché à combler et facilitera les recherches liées au type de produits ou services qu’il souhaite mettre en avant dans un secteur géographique précis.

Faisabilité commerciale

La faisabilité commerciale permet d’apprécier l’opportunité commerciale d’un projet. En effet, le potentiel du marché va être évalué pour valider la viabilité de celui-ci et déterminer le positionnement concurrentiel à adopter.

Il faut tout d’abord effectuer une recherche d’informations à l’aide de questionnaires, entretiens, d’informations existantes. Il faudra analyser le marché, l’offre et la demande potentielle, l’environnement.

  • Le marché : part de marché des concurrents, évolution du marché (croissance, récession…), possibilité de se rapprocher de partenaires.
  • L’offre : quantité de biens ou services disponible vendue par d’autres vendeurs. Il faudra rechercher quels sont les vendeurs, le lieu des ventes et la quantité des ventes.
  • La demande : quantité de biens ou services qu’une cible souhaite acquérir. Elle dépend des différents types de besoins de ces derniers. Il faudra étudier la cible, le nombre de clients potentiels, la fréquence et le lieu de leurs achats, leur comportement d’achat.
  • L’environnement : facteurs qui influencent ou peuvent influencer le marché et l’entreprise au niveau technologique, légal et réglementaire, politique, social, économique et écologique.

L’analyse de ses informations et la synthèse de celles-ci devront être faites pour pouvoir effectuer la rédaction d’un rapport dans lequel seront identifiés les opportunités et risques du marché ainsi que les facteurs clés de succès et les contraintes de marché.

Ces informations étant difficiles à rassembler, et à interpréter, l'accompagnement par un expert-comptable assure à l'entrepreneur de plus grandes chances de réussite. La présence d'un tel partenariat permet aussi aux institutions de financement (banques par exemple) d'être plus facilement aptes à financer un projet.

Faisabilité financière

Parmi les étapes de l’évaluation d’un projet, l'étude de la faisabilité financière est incontournable. Elle permet d’analyser la rentabilité d’un projet et les possibilités de financement de celui-ci.

Elle comprend les études suivantes :

  • L’évaluation du coût prévisionnel du projet : cela consiste à estimer le montant des charges d’exploitation, de fournitures, le coût des fournitures d’entretien, les charges externes, les impôts et taxes, les frais de personnel, coûts de maintenance…
  • L’identification des risques financiers du projet : étude de différents aléas possibles et leurs impacts sur l’entreprise et sa capacité à y faire face.
  • L’élaboration de son plan de financement
  • L’analyse de l’équilibre financier (fond de roulement, besoin en fonds de roulement, trésorerie).
  • L’évaluation de sa rentabilité : financière, économique et analyse du coût de la dette.
  • L’identification des sources de financement : elles sont différentes selon la nature du projet, cela peut être un emprunt bancaire, des fonds propres, des aides ou subventions, une plateforme de financement…

Tout comme l'étape précédente, il est intéressant de se faire aider par un professionnel du droit et du chiffre lors de cette étape. En effet, il pourra effectuer aisément l’ensemble de ces calculs prévisionnel et l’analyse de ces derniers en combinant plusieurs hypothèses, compte tenu de ses compétences techniques. 

Les organismes de financement ne pourront remettre en cause ses prévisions.

Faisabilité économique

Cette étape consiste à étudier plusieurs caractéristiques du projet :

  • Le contexte économique du pays d’accueil du projet : niveau d’inflation, de chômage, balance des paiements, politique fiscale et monétaire, niveau d’endettement de l’État…
  • La contribution économique du projet : cela concerne surtout les projets nécessitant des subventions de l’État. Il faut mesurer la contribution du projet à d’autres objectifs que celui de maximiser les bénéfices de l’entreprise.
  • L’impact social du projet : cohérence du projet avec les valeurs de la société…
Économisez jusqu’à 30%Besoin d'un Expert Comptable ?
Faites jouer la concurrence !
Comparez

La mise en œuvre du projet

Une fois ces analyses effectuées, il faut penser plusieurs scénarios et en sélectionner un afin de pouvoir commencer sa mise en œuvre.

Analyse des différents scénarios

Établir plusieurs scénarios possibles, cela signifie établir plusieurs hypothèses en termes de coûts, de rentabilité et de marge de sécurité pour s’assurer de la bonne marche du projet. Cela implique une analyse des différentes opportunités qu’offre le projet. 

Il faut également préciser les stratégies probables avec la durée de planification, les ressources nécessaires, les modes de communication et de distribution utilisables…

Choix du scénario

Avec l’aide de professionnels ou de logiciels spécifiques, il est possible d’obtenir un nombre restreint de scénarios qui seraient les plus cohérents avec le projet prévu.

Une fois les études réalisées, et le scénario choisis, il est important d’établir un plan dans lequel les objectifs à atteindre et les étapes à suivre pour les atteindre sont clairement identifiés. 

Il faut également établir un prévisionnel sur 3 ans avec plusieurs possibilités différentes pour anticiper les différents risques qui pourraient survenir.

Mise en oeuvre

Une fois toutes ces étapes accomplies, l’entrepreneur pourra commencer à rédiger son Business plan et se lancer dans ses recherches de financement. 

Il est important de conserver les différentes hypothèses effectuées (retenues et non retenues) pour pouvoir s’en inspirer si un nouveau projet se présente, mais également pour vérifier si la vision du projet lors de l'étude de faisabilité est différente de celle qui se présente durant sa mise en place.

Lors de la réalisation technique des étapes ci-dessus, l'entrepreneur peut avoir besoin de se faire assister par un professionnel. Afin de réduire le coût de toutes ces interventions (si elles sont réalisées individuellement), il peut solliciter un expert-comptable qui propose un "pack créateur", ce qui lui assure un suivi optimum, et un coût tenant compte de la situation précaire de ce type de projets. De plus, il n'est pas rare que ce type de pack offre une réduction sur les honoraires comptables et juridiques à venir.

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
Comparez