Etablissement des situations comptables intermédiaire

Illustration macomptabilite

Les chefs d’entreprise peuvent avoir besoin, de façon plus ou moins régulière, de situations comptables intermédiaires. La fonction de l’expert-comptable qui les réalise est alors de faire le point, à tout moment, sur l’activité d’une société.

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Faites jusqu’à 30% d'économies, Comparez des devis gratuits.
Comparez

Pourquoi faire établir une situation comptable intermédiaire ?

La gestion d’une société exige un contrôle permanent des comptes afin de pallier tout risque d’endettement , de faillite ou plus simplement afin de vérifier s’il n'y a pas d'erreur dans les saisies. Si la révision comptable annuelle est un moment clé pour évaluer l’efficacité de son activité et la maîtrise du budget dans le cadre imposé par la loi, elle n’offre néanmoins qu’une analyse a posteriori, qui ne permet pas de remédier instantanément aux lacunes qui auraient pu être décelées en cours d’exercice. C’est pourquoi la situation comptable intermédiaire s’avère un outil précieux : aussi complète que la révision annuelle, elle offre la possibilité d’effectuer un état de la comptabilité en vue de mesurer la qualité des résultats et, éventuellement, d’orienter différemment la stratégie d'entreprise ou de redéfinir les objectifs à atteindre.

Économisez jusqu’à 30%Besoin d'un Expert Comptable ?
Faites jouer la concurrence !
Comparez mes devis

Cas particuliers exigeant la délivrance d’un bilan comptable intermédiaire

Dans certains cas précis, les entreprises sont tenues de faire établir des situations comptables intermédiaires. Si la société est sur le point d’être cédée à un repreneur ou de fusionner avec une autre structure, le dirigeant est ainsi dans l’obligation de fournir cette analyse détaillée en milieu d’exercice. Celle-ci permet à l’acquéreur ou aux futurs partenaires d’estimer au plus juste le niveau de rentabilité de l’activité ou de s’assurer d’hériter d’une comptabilité saine. De même, elle constitue une preuve tangible et une garantie solide pour convaincre d’éventuels actionnaires ou rassurer les investisseurs de l’efficacité des stratégies mises en œuvre. Les organismes prêteurs, comme les banques, demandent par ailleurs souvent une évaluation intermédiaire pour juger de la capacité d’une entreprise à rembourser le prêt sollicité. Dans tous les cas, le recours aux services d’un expert en comptabilité est nécessaire : ce professionnel est, en effet, le seul à pouvoir procéder à la création d’une situation de compte intermédiaire dont la validité est reconnue légalement.

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
Comparez

En quoi consiste une situation de compte en cours d’exercice ?

Qu’il soit sollicité par un tiers ou dans le cadre de la simple gestion d'entreprise, cet état de comptabilité intermédiaire est similaire aux comptes annuels et s’effectue selon une périodicité variable (mensuelle, trimestrielle ou semestrielle). Il implique un arrêté des comptes et il est principalement composé d’un bilan comptable et du compte de résultat. En revanche, il n’inclut pas la liasse fiscale obligatoire pour la fin de l’exercice et peut être complété par un tableau de bord comptable. Il repose également sur les principes appliqués pour la révision annuelle, notamment le principe de séparation des exercices. L’expert-comptable en charge de cette étude clôturera son travail par un entretien-conseil avec le dirigeant de l'entreprise pour évoquer la gestion de l'entreprise au regard de sa situation. Ceci est un des nombreux services rentrant d'ans l'activité d'un expert comptable.

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
Comparez