Qu'est ce qu'un journal de banque en comptabilité

Illustration macomptabilite

Relevés bancaires, tickets de carte bleue, traites, tous ces éléments sont à conserver précieusement lorsque l'on gère une entreprise. Les services administratifs ou l'expert-comptable qui assurent la comptabilité doivent en effet les saisir dans ce que l'on appelle un journal de banque ou de trésorerie. Ce journal est le fidèle reflet des opérations effectuées qui doivent pouvoir être justifiées par un certain nombre de documents pour preuve. Lisez ces quelques lignes pour mieux comprendre comment fonctionne le journal de banque en comptabilité.

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Faites jusqu’à 30% d'économies, Comparez des devis gratuits.
100% gratuit & Sans engagement

Les journaux en comptabilité d'entreprise

Pour être en phase avec la réglementation, toutes les écritures comptables doivent apparaître dans des journaux qui sont déclinés en fonction du type d'opérations. Il existe un premier journal principal également qualifié de centralisateur ou livre-journal, qui recense l'ensemble des opérations, et d'autres journaux appelés auxiliaires. Parmi les auxiliaires, on trouve les journaux :

  • Des achats : ils recensent toutes les acquisitions de marchandises, de matières premières ainsi que les frais généraux (loyers, charges, crédit, électricité…). Ils sont généralement composés du compte fournisseur, du compte de charge et du compte de TVA déductible.
  • Des ventes : ils recensent toutes les opérations faisant état d'un produit ou d'un service qui a fait l'objet d'une vente, dès lors qu'une facture a été émise à destination du client.
  • De trésorerie ou de banque : ils contiennent les informations relatives aux banques qui hébergent les comptes de la structure. Contrairement aux journaux précédents, il peut y avoir plusieurs journaux de trésorerie au sein d'une même entreprise. En réalité, à chaque compte bancaire correspond un journal de trésorerie qui lui est associé. Ils sont composés des comptes fournisseurs, clients, de TVA et de capitaux.
  • Des opérations diverses : il s'agit de toutes les autres opérations non référencées dans les trois autres journaux et notamment la paie, la TVA, les immobilisations, le bilan...
Économisez jusqu’à 30%Besoin d'un Expert Comptable ?
Faites jouer la concurrence !

Journaux de banque : quels objectifs ?

Leur tenue minutieuse permet tout d'abord de les comparer aux relevés fournis par les établissements bancaires. En fin de mois, le gérant de la société où son expert-comptable peut ainsi mettre les éléments en parallèle et s'assurer de leur cohérence. Ces types de journaux permettent donc d'optimiser la gestion de la trésorerie au sein des entreprises.

Il existe toutefois certains cas particuliers pour lesquels la comptabilité est dite au réel. Elle est de ce fait allégée. Cette simplification n'impose pas de journaux d'achat ou de vente. Les charges et produits sont donc intégrés dans les journaux de trésorerie. Cela ne concerne qu'un nombre minoritaire d'entrepreneurs que sont par exemple les professionnels exerçant en libéral ou les micro-entrepreneurs.

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
100% gratuit & Sans engagement

Construction et mode de fonctionnement

Comme tous les journaux, ceux relatifs à la trésorerie doivent permettre de comparer chaque écriture comptable avec une pièce justificative. Ceci est indispensable au moment du bilan de l'exercice, pour s'assurer qu'aucune erreur n'a été commise , mais également en cas de contrôle ou d'audit. Il convient donc de conserver précieusement :

  • Les relevés bancaires
  • Les carnets de chèques, leurs souches ainsi que les remises
  • Les justificatifs de carte bancaire, les tickets de caisse
  • Toutes les factures émises ou reçues (dans le cas d'une comptabilité simplifiée en particulier)

Bien qu'il soit conseillé de saisir les opérations bancaires au fur et à mesure dans les journaux concernés, il est d'usage de les remplir en fin de mois, en recopiant les informations présentes sur les relevés bancaires. Il s'agit ensuite de les compléter avec les renseignements qui n'y figurent pas encore comme les chèques émis non encore encaissés par exemple.

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
100% gratuit & Sans engagement