Qu'est ce qu'une réintégration extra comptable ?

Illustration macomptabilite

Les réintégrations extra-comptables aussi appelées réintégrations fiscales sont les neutralisations de charges sur le résultat fiscal d'une entreprise. Elles concernent les charges non déductibles qui doivent être réintégrées à la liasse fiscale d'une société ou d'un entrepreneur individuel. En conséquence , c'est dans un premier temps le résultat comptable qui est impacté. Le résultat fiscal de l'entreprise sera déterminé à partir de celui-ci. 

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Faites jusqu’à 30% d'économies, Comparez des devis gratuits.
100% gratuit & Sans engagement

Définition du concept 

La réintégration consiste à annuler les conséquences sur le résultat fiscal d'une charge ou d'un produit.  En effet, bien souvent les règles comptables et les règles fiscales sont étroitement liées. Si dans la majorité des cas, c'est la comptabilité qui prime, certaines dérogations existent. Pour certains types de charges ou de produits, il est nécessaire de les réintégrer aux résultats, car ils sont soumis à une imposition. 

Concrètement, il s'agit de neutraliser une dépense qui en comptabilité représente une charge, mais n'est pas considérée comme telle par l'administration fiscale. À ce titre, elles ne sont pas susceptibles d'être déduites de l'impôt. Il faut ici les différencier des déductions qui concernent à l'inverse, les produits et les charges qui ont été  comptabilisés en tant que charges, mais qui peuvent être déduits fiscalement ou bénéficiaires d'un faible taux en matière d'imposition. Elles seront calculées par l'expert comptable d'une société  à l'issue de chaque exercice. Le montant des réintégrations doit être inscrit au sein des documents formant la liasse fiscale d'une entreprise. 

Économisez jusqu’à 30%Besoin d'un Expert Comptable ?
Faites jouer la concurrence !

Les cas de réintégrations 

  • Les dépenses somptuaires, c'est-à-dire toutes les dépenses qui n'ont pas de lien direct avec la gestion de la firme. Il peut s'agir de l'achat ou de la location de résidence de  plaisance, de financement d'activités de chasse et pêche ou encore de cadeaux d'affaires.
  • la taxe sur les véhicules de tourisme qui ne donne droit à aucune déduction
  • les amendes ou les pénalités de toutes natures ne peuvent pas être déductibles 
  • les impôts sur le revenu et  sur les sociétés 
  • la rémunération de l'exploitant d'une entreprise individuelle 
Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
100% gratuit & Sans engagement

La différence entre résultat comptable et résultat fiscal

Dans le premier cas, il s'agit d'analyser les résultats purement économiques des entreprises. Pour l'obtenir, il faut appliquer la formule suivant :

Résultat = Produits-Charges

Les charges font référence à tous les éléments qui ont pour conséquence d'appauvrir financièrement une entreprise par le fait qu'elles représentent une sortie de trésorerie (les salaires, les remboursements d'emprunt ou de dettes, etc) . Par produit, il faut comprendre à l'inverse tout ce qui est source d'enrichissement pour l'entreprise (les ventes ou les services). 

Dans le second cas, il permet de déterminer le montant de l'impôt dont est redevable une entreprise. Pour déterminer sa valeur, il faut procéder  au calcul suivant: 

Résultat comptable+ réintégrations- déductions = résultat fiscal

Une bonne compréhension de toutes ces règles est primordiale pour optimiser la gestion financière  d'une entreprise. D'autre part pour  être en conformité à la législation et éviter tout redressement, il est très important de faire épreuve de rigueur au moment de la détermination des réintégrations.  

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
100% gratuit & Sans engagement