Qu'est ce que l'Etbida ?

Illustration macomptabilite

L'EBITDA nous vient directement des États-Unis et est souvent comparé à notre excédent brut d'exploitation. Indicateur de performance, il n'est pas normé. Il s'agit donc d'un outil de pilotage, mais ne représente ni une obligation ni une règle comptable. Le calcul de l'EBITDA peut cependant s'avérer très utile dans le cadre des cessions et reprises d'entreprise et accompagne volontiers le résultat et l'interprétation du bilan comptable en fin d'exercice. Voici quelques explications pour en savoir plus et mieux comprendre l'intérêt de l'EBITDA.

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Faites jusqu’à 30% d'économies, Comparez des devis gratuits.
100% gratuit & Sans engagement

Définition et objectifs de L'ETBIDA 

Plus souvent orthographié EBITDA, il s'agit d'un acronyme qui nous vient des États-Unis. On le trouve parfois sous la forme OIBDA pour Operating Icome Before Depreciation and Amortization. C'est un indicateur de performance financière qui signifie "Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization". Son équivalent français est BAIIA soit « bénéfice avant intérêts, impôt, dépréciation et amortissement. En d'autres termes, il s'agit des profits générés par l'activité de l'entreprise sans prise en compte de la création de richesse, des amortissements et intérêts ; la différence entre les produits et les charges d'exploitations.

Il ne s'agit pas d'un indicateur dit normalisé. Autrement dit, il n'est pas encadré comptablement et peut donc varier selon les entreprises, leur typologie et leurs services. De ce fait, il faut être vigilant si l'on souhaite s'en servir comme élément de comparaison entre deux structures, les résultats obtenus pouvant provenir de méthodes de calculs différentes.

Économisez jusqu’à 30%Besoin d'un Expert Comptable ?
Faites jouer la concurrence !

Méthodes de calcul de l'EBITDA d'une société et interprétation

Peuvent être pris en compte dans ce calcul le crédit d’impôt recherche, ainsi que certaines charges significatives. On distingue deux techniques : 

  • La méthode soustractive = Chiffre d'affaires HT – Charges externes – Charges de personnel – Autres
  • La méthode additive = Résultat net comptable + Charges financières + Impôts + Provisions

Quel que soit le calcul choisi, si ce qui en résulte est positif, cela signifie que la structure génère des profits. A l'inverse, cela donnera de mauvais indicateurs des performances. Attention toutefois, un ETBIDA positif n'implique pas nécessairement un résultat net positif de la structure.

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
100% gratuit & Sans engagement

L'Excédent Brut d'Exploitation (EBE) et le BAIIA

L'EBE est souvent utilisé pour expliquer l'ETBIDA. Il permet de valoriser la structure en mettant en lumière la performance des activités et apparaît dans les prévisionnels financiers. Son calcul exclut donc la stratégie de financement et d'amortissement propre à la structure. En ce sens il peut être comparé à l'ETBIDA.

L'EBE a tout intérêt à être calculé dans les cas suivants : 

  • Créations et reprises d'entreprises
  • Bilan annuel

L'EBE comme le BAIIA jouent un rôle clé dans le cadre d'une cession ou reprise. 

L'idéal dans ce cas est de disposer du calcul du BAIIA durant 3 ans afin d'en dégager une moyenne significative. Les repreneurs peuvent en outre juger du bien-fondé du montant de la transaction en fonction du BAIIA : si celui-ci équivaut au montant du BAIIA multiplié par 4 ou 5 alors la transaction peut être jugée satisfaisante. Au-delà cela peut être considéré comme surévalué, en deçà il faudra s'intéresser de plus près aux comptes de la structure.

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
100% gratuit & Sans engagement