Qu'est ce que l'IFRS ?

Illustration macomptabilite

L'IFRS est l'abréviation qui fait référence à la notion de International Financial Reporting Standards. Il s'agit de l'ensemble des normes comptables applicables à toutes les sociétés cotées en bourse dans les pays membre de l'Union européenne. L'objectif ? 

Harmoniser et standardiser les normes pour faciliter les transactions et surtout favoriser les investissements. Ce référentiel comptable répertorie toutes les méthodes de comptabilisations d'actif et de passif en vigueur. 

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Faites jusqu’à 30% d'économies, Comparez des devis gratuits.
100% gratuit & Sans engagement

Historique de la mise en place 

L'IFRS, c'est-à-dire l'International Financial Reporting Standards, est le référentiel en vigueur à l'international en matière de norme comptable. Mis en place en 2005, il remplace l'IAS, International Accounting Standards , crée lui en 1975. La création de ces référentiels a pour objectif d'harmoniser les modèles de comptabilisations applicables par les entreprises cotés sur les marchés  boursiers internationaux. Depuis 2002, les sociétés cotées des différents états membres de l'Union européenne sont obligées d'utiliser l'IFRS. 

Étant donné qu'il a largement contribué à la facilitation et au développement des échanges internationaux, il est appliqué à l'heure actuelle dans les sociétés de 143 pays. Ces normes sont élaborées par l'IASB ( International Accounting Standards Board).  À l'origine, en 1975, l'IAS ne concernait que 10 pays comme la France, l'Angleterre le Japon , les États-Unis ou l'Allemagne. 

Économisez jusqu’à 30%Besoin d'un Expert Comptable ?
Faites jouer la concurrence !

Les principes en vigueur 

En matière de comptabilité certaines règles de base sont de rigueur : la prudence, la fiabilité, intelligibilité et l'importance relative. De celles-ci découlent des grands principes répertoriés par l'IFRS comme: 

  •  la primauté de la substance sur la forme, c'est à dire le fait de présenter les écritures comptables en prenant en compte en premier lieu les aspects économiques plutôt que d'en considérer la forme juridique
  • la priorité du bilan sur le résultat en indiquant clairement leur valeur
  • le principe de neutralité, c'est à dire le fait qu'aucun avis ou parti pris ne sont mentionnés au sein des documents financiers d'une entreprise
  • le principe de prudence qui consiste à faire preuve de précaution en matière d prévisions et d'estimations
  • la transcription à la  juste valeur des actifs et des passifs, c'est à dire le montant auquel un actif peut être vendu ou échangé et auquel un passif peut être éteint
  • donner les informations essentielles à un investissement comme les comptes de bilan ou de résultat
  • la pertinence des informations fournies, c'est  dire celles qui ont une influence concrète sur d'éventuelles opérations ou décisions économiques 
Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
100% gratuit & Sans engagement

Avantages de ces normes 

L'établissement d'une norme internationale permet de prendre plus intangible l'information financière relative à une entité économique. Son application rigoureuse par les différents acteurs des marchés internationaux permet une facilitation des échanges. 

Les analystes  et les investisseurs ont ainsi une vision beaucoup plus claire et précise des toutes les données essentielles à la compréhension de la situation de la firme en question. Elles ont permis d'instaurer un langage international de qualité. 

Ce système de référence est également un outil précieux pour faciliter la comparaison entre les firmes étrangères. 

D'autre part, elles permettent une plus grande transparence notamment en matière de contrôle fiscal. 

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
100% gratuit & Sans engagement