Qu'est ce que l'affacturage ?

Illustration macomptabilite

L'affacturage ou factoring est de plus en plus utilisé par les petites entreprises. Cette solution de financement a connu sa plus forte hausse en 2016 avec une évolution de 8%. Sans plafonnement, avec une garantie de l'ordre de 100%, cette méthode a le vent en poupe et permet aux structures d'externaliser leur poste client et donc de réduire les coûts de personnel en se concentrant sur l'essentiel. En quoi consiste précisément l'affacturage ? Lisez ces quelques lignes pour mieux comprendre.

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Faites jusqu’à 30% d'économies, Comparez des devis gratuits.
100% gratuit & Sans engagement

L'affacturage comme solution de financement

Egalement appelé factoring en anglais, c'est une solution qui permet aux entreprises ayant signé ce type de contrat de bénéficier d'une trésorerie immédiate. En pratique, une entreprise signe un contrat d'affacturage avec un établissement financier, appelé factor, souvent dépendant d'une banque. Ce dernier rachète tout ou partie des factures émises par son client, lui reverse les sommes correspondantes sans attendre l'échéance et se charge lui-même du recouvrement.  Il ne peut être mis en place qu'entre professionnels et ne concerne en aucun cas les particuliers.

Dans certains cas, par exemple si la société financière juge certaines créances trop risquées, elle peut choisir de ne pas les racheter dans leur totalité. A l'inverse, la structure cliente a pour obligation de toutes les céder.

L'affacturage est très utilisé par les TPE-PME qui voient là un moyen d'optimiser leur gestion rapidement. En effet, n'ayant pas besoin d'attendre l'échéance des créances, elles peuvent continuer à développer leur structure, investir et rembourser leurs fournisseurs sans que cela ne nuise à leur activité. En outre, elles se prémunissent contre les impayés et peuvent se concentrer sur leur activité principale en confiant la relance des traites à un tiers.

Économisez jusqu’à 30%Besoin d'un Expert Comptable ?
Faites jouer la concurrence !

Gérer, sécuriser, financer : différentes options possibles

Puisqu'il s'agit d'un contrat, il est possible de mettre en place plusieurs options qui conviennent plus ou moins à certaines structures. On trouve par exemple les versions classique, notifié non gérée et confidentielle. Ces options permettent de faire évoluer la relation entre les clients et le factor en confiant à ce dernier plus ou moins de responsabilité. Il peut ainsi travailler en toute discrétion sans dévoiler son identité ou sa mission aux créanciers ou étendre ses services à l’émission des traites. Dans sa version classique, l'affacturage implique en revanche que l'organisme financier informe lui-même les créanciers de son travail, communique son RIB et les informe de leur obligation de régler directement les traites par son intermédiaire.

La structure qui souhaite mettre en place ce type de contrat peut faire appel à un courtier qui, de même que pour un crédit bancaire sera chargé de faire gagner du temps, de négocier des conditions avantageuses, de dénicher l'intermédiaire le plus pertinent en fonction de la structure et joue un rôle d'accompagnement durant toute la durée du contrat.

Il y a peu, le factoring était encore associé aux professionnels en difficultés financières ou peu à même de gérer et d'administrer scrupuleusement leur structure. Cette vision est désormais obsolète. Il représente un véritable coup de pouce pour les TPE-PME qui souhaitent mieux maîtriser leurs ressources. 

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
100% gratuit & Sans engagement