Illustration macomptabilite

Besoin d'un cabinet d'expert comptable ?

Guides & Conseils pour vous aider à choisirIllustration macomptabilite
Fermer
Quel est votre projet ?
    Gratuit Gain de temps & d'argent Sans engagement
    Fermer
    1Décrivez votre besoinDécrivez votre besoin
    2Recevez & Comparez des devisRecevez & Comparez des devis
    3Consultez les avis vérifiésConsultez les avis vérifiés
    4Choisissez votre expert comptableChoisissez votre expert comptable

    Expert comptable : l'acteur stratégique, financier, social et juridique de l'entreprise

    Les chiffres de la profession d'expert comptable

    Aujourd'hui en France, 5% des métiers des services sont des activités comptables. Parmi ces professionnels, on trouve près de 20 000 experts comptables salariés ou libéraux, exerçant seuls ou en cabinet. La plupart sont des hommes (3 sur 4). Cette proportion est bien différente des chiffres que l'on observe dans l'ensemble du secteur de la comptabilité, des finances et du juridique. On trouve par exemple 70% de femmes parmi les employés des services comptables et financiers. 

    De même, si l'âge moyen des experts comptables se situe autour de 49 ans, les agents de maîtrise et techniciens des services financiers ou comptables ont en moyenne 36 ans. Tous métiers réunis, les professionnels de la branche ont 39 ans en moyenne.

    On compte aujourd'hui environ 16 200 sociétés d'expertise comptable (cabinet de conseil et d'expertise ou expert comptable installé en libéral) et 2 millions d'entreprises clientes.

    Le saviez-vous ?
    Près de 58% des clients de cabinet d'expertise en comptabilité voient en leur conseiller un référent en matière de gestion du patrimoine. 51% recherchent une expertise en gestion financière, juridique, budgétaire et en comptabilité et 71 % en matière d'appui social.
    L'expertise de l'expert comptable est donc très large. Recourir aux services d'un expert comptable dans le cadre d'un projet d'investissement immobilier, voire locatif, peut ainsi être une excellente idée. De plus, les frais relatifs à ces services pourront, dans certaines conditions, être comptabilisés en crédit d’impôt l’année suivante.

    En cabinet, en libéral ou en tant que salarié : où exercent les pros de la comptabilité ?

    Les experts comptables exerçants en cabinets sont répartis en trois catégories :

    Cabinet d'expertise de plus de 1000 salariés (1%)Cabinet d'expertise de 10 à 1000 salariés (17%)Cabinet d'expertise de moins de 10 salariés (83%)
    Représentent 20% des effectifs de la profession. Ils génèrent 31% du CA de la brancheReprésentent 15% des effectifs de la profession. Ils génèrent 36% du CA de la brancheReprésentent 65% des effectifs de la profession. Ils génèrent 33% du CA de la branche
    Réalisent des missions de conseil, d'audit et d'expertise comptable. Proposent parfois des spécialisations pour certains secteursRéalisent avant tout des missions d'expertise en comptabilitéRéalisent avant tout des missions d'expertise comptable

    Le saviez-vous ?
    On dénombre environ 20 000 cabinets d'expertise en comptabilité en France avec un effectif moyen de 7 collaborateurs. Chaque cabinet dispose de sa propre organisation en fonction de sa taille, de son niveau d'expertise, de ses ressources, de sa localisation et de ses clients. Si tous assurent une dimension conseil et gestion en expertise comptable et juridique, certains peuvent également proposer des fonctions supports en informatique, RH et audit. Il n'est donc pas nécessaire d'être un grand groupe pour faire appel aux services d'un cabinet ou d'un expert comptable. 64 % des comptables voient d'ailleurs d'un œil positif le développement d'une offre de services et d'une expertise spécifique pour les particuliers.

    90% des comptables mettent leur expertise à la disposition de leurs clients en exerçant en libéral. Mais nombreux sont ceux qui ont débuté en tant que salariés, en cabinet le plus souvent. Après 8 années d'études et 3 années de stage, l'expert comptable qui fait le choix de travailler en cabinet connaîtra la plupart du temps ce type d'organisation :

    Pour un cabinet de 1 à 50 salariés, la répartition est de :

    • 18% de professionnels exerçant le métier d'expert comptable (souvent associé)
    • 15% exerçant le métier de chef de mission
    • 45% exerçant le métier d'assistant de cabinet ou d'expert comptable
    • 9% exerçant en tant que personnel administratif
    • 5% exerçants comme stagiaire
    • 8% sont des collaborateurs à temps partiel

    L'expert comptable salarié doit être inscrit à la CAVEC, la Caisse d'Assurance Vieillesse des Experts Comptables et des commissaires aux comptes. 

    Particuliers, entreprises, ce que peut vous apporter un cabinet comptable

    L'expert comptable, seul ou en cabinet, accompagne aujourd'hui près de 2 millions de professionnels et acteurs de l'économie en France. Ses missions ne se limitent pas au seul accompagnement en comptabilité. En effet, il peut couvrir un large champ d'action et de compétences : conseil, recommandations et accompagnement en organisation, gestion, prévisions, décisions stratégiques, investissements, droit des affaires, droit fiscal et social. L'expert comptable est également présent de la création des entreprises à leur introduction en bourse. 

    Pour ces raisons, certains qualifient l'expert comptable de chef d'entreprise qui se met aux services des entreprises. 


    Auprès des professionnelsAuprès des particuliers
    Missions en comptabilité- Il doit tenir, arrêter, contrôler, redresser et consolider les comptes de ses clients
    - Il clôture l'exercice, réalise le bilan et le compte de résultat
    - Il peut réaliser des missions complémentaires de comptabilité analytique pour affiner la qualité des informations et des conseils qu'il dispense aux entreprises
    - Il peut assurer la gestion et la comptabilité d'un ménage ou établir celle d'un majeur protégé
    Missions fiscales et accompagnement social - Il réalise les déclarations fiscales professionnelles
    - Il conseille sur les crédits d’impôt et les moyens d'optimiser la fiscalité 
    - Il élabore les déclarations sociales et assure la gestion des postes paie et retraite
    - Il établit les contrats de travail, met en place les politiques de participation et d'intéressement
    - Il aide à l’établissement du bilan économique et social
     - Il conseille, aide et réalise les déclarations fiscales personnelles, les déclarations d'impôt sur le revenu, sur les revenus fonciers ou sur la fortune immobilière (IFI)
    - Il apporte son conseil sur les avantages fiscaux existants
    - Il peut être désigné comme tiers de confiance et conservera à ce titre tous les justificatifs fiscaux dont il aura la gestion
    - Il conseille sur l'emploi d'un salarié à domicile
    - Il aide au montage de dossiers de départ en retraite
    Missions juridique, de gestion et d'investissement- Il aide à la création, à la reprise, à la cession d'entreprise
    - Il établit et gère les budgets, les business plan, les résultats prévisionnels
    - Il bâtit les stratégies d'export, de développement et d'investissement
    - Il prépare les dossiers de financement qu'il présente aux organismes, il monte des dossiers de demande de prêts
    - Il contrôle et fait le lien avec les auditeurs et contrôleurs de gestion
    - Il conseille sur les montages juridiques et fiscaux
    - Il recherche d'éventuels repreneurs
    - Il aide et conseille pour l'obtention d'un crédit bancaire ou la renégociation d'un prêt
    -  Il fait des recommandations sur la gestion du patrimoine, la transmission et l'investissement
    - Il accompagne les projets d'achat immobilier en fonction du financement et de la rentabilité

    Le saviez-vous ?
    L'IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) est entré en application le 1er janvier 2018 avec la loi des finances. Il prend la suite de l'ancien ISF (Impôt Sur la Fortune). Il concerne tous les particuliers dont le patrimoine immobilier net est supérieur à 1,3 million d'euros. Les experts en comptabilité peuvent vous renseigner sur l'optimisation fiscale et les moyens de défiscalisation ou d’exonération.

    Pour les particuliers comme pour les professionnels, les tâches de l'expert comptable sont nombreuses. Qu'il soit sollicité pour vous rassurer et vous accompagner face à une législation et un contexte juridique compliqué, pour vous faire gagner du temps, pour vous aider à mettre en place de bonnes pratiques ou pour accompagner votre création d'entreprise, l'expert comptable, seul ou en cabinet, peut vous apporter de nombreuses solutions, en plus de son expertise et de ses conseils.

    L'OCDE, l'ordre professionnel des experts comptables en France

    Placée sous la tutelle du ministère de l’Économie et des Finances, l'OCDE représente, promeut, défend et développe le métier d'expert comptable. Le conseil de l'Ordre publie des normes et des recommandations que les professionnels doivent appliquer et respecter au quotidien. Ce code de déontologie permet d'encadrer la profession et de veiller à sa rigueur et à son image.

    Être inscrit auprès du Conseil supérieur de l'ordre des experts comptables est la condition sine qua non pour un expert d’exercer sa profession. Puisqu'il prête serment, cela fait de ce métier une profession réglementée, exigeante et très encadrée.

    C'est le Conseil supérieur qui est chargé de représenter l'OCDE. Avec 23 présidents répartis en régions, le Conseil peut agir à l'échelle locale et ainsi accompagner les collaborateurs et professionnels de la comptabilité sur tout le territoire.

    Le Président du Conseil supérieur de l'ordre des experts comptables est actuellement Charles-René Tandé. Il a été élu le 14 mars 2017. Il remplace Philippe Arraou, élu en 2015.

    Le saviez-vous ?
    L'année 1881 voit la création de la Société de comptabilité de France. C'est la première organisation de ce type qui a vu le jour en France. Elle permet aux experts comptables organisés en cabinet ou en libéral, de hiérarchiser leur profession. Elle assurait trois niveaux de compétence : la comptabilité, la tenue de livres comptables et l'expertise. Le Conseil supérieur de l'ordre des experts comptables (OCDE) a quant à lui vu le jour en 1945. Sa création fait suite à la formation d'une commission interministérielle en 1941.

    Les professionnels de la comptabilité : au cœur même de l'entreprise

    Exercer un métier de la comptabilité c'est faire le choix d'une profession à la fois reconnue et en perpétuelle évolution. Ce domaine ne connait pas la crise et accueille à bras ouverts de nouveaux candidats, y compris de jeunes diplômés. Le comptable, qu'il soit assistant ou expert joue un rôle déterminant dans la stratégie financière des entreprises, il est le garant de sa bonne santé et de son développement. En 2017, l'Ordre des experts-comptables comptait dans ses rangs plus de 155 000 collaborateurs (Experts, assistants et stagiaires). La tendance devrait se poursuivre dans les années à venir.

    Missions d'un cabinet d'expertise comptable pour les entreprises

    Les missions d’un expert-comptable en entreprise touchent l’ensemble des domaines de celle-ci. Il est bien entendu le premier interlocuteur sur toutes les questions d’ordre comptable et fiscale, mais il peut aussi intervenir sur des domaines plus variés comme le social, le juridique, le conseil en management des hommes et du système d’informatique...

    L'expert-comptable pour les particuliers

    La fiscalité française est l'une des plus compliquées du monde compte tenu des nombreuses formalités déclaratives à réaliser, et des innombrables mesures de défiscalisation et d'exonération possible.

    Les particuliers souhaitant se protéger du risque d'erreur, ou développer leur patrimoine personnel peuvent faire le choix de se rapprocher d'un professionnel de la gestion de patrimoine, d'un expert-comptable ou d'un avocat.

    Comment missionner un expert-comptable ?

    La lettre de mission pour un expert-comptable est à la fois obligatoire et indispensable. Elle encadre et délimite ses obligations envers son client et formalise leur relation dans un contrat.

    Outre les mentions obligatoires qu’elle doit inclure, l’expert doit également insérer toutes les tâches qu’ils se voient confier par son client et établir un avenant en cas de modification significative du contrat, afin d’éviter une mise en responsabilité.