Qu'est ce que la nue propriété ?

Illustration macomptabilite

Le droit à la propriété est composé de deux éléments fondamentaux : l'usufruit et la nue-propriété. Dans certaines situations, la propriété peut être sujette à un démembrement. Il  s'agit de la séparer en distinguant,  le droit d'usufruit, c'est-à-dire le fait de jouir d'un bien et de pouvoir en tirer des revenus et la nue-propriété qui correspond au droit de disposer d'un bien .  

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Faites jusqu’à 30% d'économies, Comparez des devis gratuits.
100% gratuit & Sans engagement

Définition

Économisez jusqu’à 30%Besoin d'un Expert Comptable ?
Faites jouer la concurrence !

Le droit de disposer d'un bien 

En matière de droit à la propriété, on peut distinguer deux éléments: l'usufruit et la nue-propriété. Ces deux notions sont mises en avant lors d'un démembrement. À cette occasion, une dissociation légale est réalisée et la propriété est distribuée entre les deux parties. Dans le  premier cas, le bénéficiaire de l'usufruit se voit octroyer la possibilité de jouir d'un bien et d'en récolter les revenus éventuellement affiliés.  

Le nu-propriétaire conserve quant à lui la disposition du bien, mais pas son usage. Il ne pourra pas exiger la perception de gains liés à son exploitation. Il en obtient le plein usage au moment de l'extinction de l'usufruit qui intervient généralement à la fin de sa vie. 

Les différents cas 

Un démembrement peut avoir lieu dans plusieurs situations: 

  •  La succession : au moment de l'exécution d'un testament, il est possible d'hériter de la seule nue-propriété d'un bien . C'est le cas notamment dans le cas du décès d'un proche ou de son conjoint. Cette façon de transmettre son patrimoine est courante. 
  •  La donation : il s'agit d'un levier intéressant pour un parent qui peut donner un bien tout en conservant l'usage. Le montant des droits imposables n'est calculé qu'à partir de la valeur de la nue-propriété. Aucune formalité administrative ni déclaration n'est à fournir au moment du décès de l'usufruitier. Les enfants deviendront naturellement les pleins propriétaires du bien. 
  •  La vente: il est possible de vendre un bien démembré, une pratique qui concerne le plus souvent un bien immobilier.  Les deux types de propriétés peuvent ainsi être acquis de façon distincte par un tiers. 
Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
100% gratuit & Sans engagement

Les droits et les obligations de ce statut 

Au titre de propriétaire de la nue-propriété d'un bien, un particulier doit :

  • préserver le bien 
  • obtenir l'accord de l'usufruitier en cas de vente du bien 
  • effectuer  et payer les grosses réparations et les travaux d'envergure ( pour un bien immobilier comme  un logement, il peut s'agir de l'entretien des murs de soutènement, les voûtes ou les poutres) 

Il a également la possibilité:

  • de vendre le bien 
  • de réaliser des modifications dessus 
  • de récupérer le bien en l'état

En matière de fiscalité, elle ne rentre pas l'assiette d'imposition fiscale prise en compte au moment du calcul de l'impôt sur la fortune. État donné qu'elle n'est pas une source de bénéfices pour le détenteur, elle ne présentera aucune charge fiscale. Si l'acquisition a été effectuée grâce à un crédit, il est possible d'obtenir une déduction des intérêts. 

En ce qui concerne la taxe foncière et la taxe d'habitation , celles-ci sont à la charge de l'usufruitier. 

Illustration
Besoin d'un Expert Comptable ?Comparez les prix des cabinets d'expertise comptable.
100% gratuit & Sans engagement